CARENE

ThématiqueSensibilisation, repérage

Le projet vise à consolider et structurer un réseau de lutte contre la précarité énergétique sur le territoire de la CARENE Saint-Nazaire agglomération. Le partenariat existant va être étoffé au service des ménages en précarité énergétique sur la base d’une collaboration entre 2 collectivités pour mutualisation de moyens humains et financiers.
La structuration du réseau permettra de mobiliser les acteurs pour sensibiliser et aller vers les ménages, de signaler une situation de précarité énergétique et de programmer une visite en fonction de la problématique rencontrée, de transmettre les résultats de la visite et de traiter la situation avec les partenaires nécessaires, et enfin de la suivre au sein du pôle mal logement CARENE jusqu’à son règlement.

CARENE Saint Nazaire Agglomération et CCAS
CARENE Saint Nazaire Agglomération et CCAS
Description
1 actualités

Plus d'informations sur le projet

Découvrez le projet en vidéo ci-dessous !

Le projet proposé par la CARENE est porté en interne par une collectivité connaissant son territoire et ses besoins, mobilisée sur la thématique de l’amélioration de l’habitat depuis plus de 15 ans. Il s’appuie sur une équipe : ECORENOVE CARENE, experte en rénovation et en accompagnement de publics fragiles, prête à partager son expérience, à échanger et à innover pour toujours améliorer le service rendu, en particulier auprès des publics les plus précaires. Il s’articule autour d’un pôle mal logement regroupant les acteurs sociaux d’un territoire, décidés à travailler ensemble dans la durée pour apporter une réponse aux situations de mal logement. Il mobilise les Centres Communaux d’Actions Sociales et principalement celui de la ville-centre, au plus proche des situations de fragilités sociales rencontrées sur le territoire.

Ce projet a l’ambition de faire collaborer deux politiques publiques engagées conjointement pour un même objectif de lutte contre la précarité énergétique. Il vise une collaboration innovante entre deux niveaux de collectivités territoriales, l’agglomération en charge de l’aide à la pierre; la ville et les communes en charge de l’aide à la personne, mobilisant ainsi des métiers différents et complémentaires, qui se rejoignent sur la nécessité d’une action pro-active vers les ménages en situation de précarité énergétique.

Il permet par ailleurs de tester un modèle économique passant par une mutualisation des moyens humains et financiers au service des ménages, dans un souci d’optimisation des actions publiques engagées.

Qui sont les bénéficiaires ?

Les bénéficiaires de l’action sont les ménages en précarité énergétique de l’ensemble du territoire (10 communes), quel que soit leur statut d’occupation. Pour définir les critères de précarité énergétique, nous allons croiser des données concernant la fragilité économique (plafonds modestes de l’ANAH), la mauvaise qualité thermique du bâti ainsi que des données de confort et d’usage.

Quelles actions de repérage mises en place ?

Des signalements par les partenaires du pôle mal logement, donneurs d’alerte essentiels : les CCAS des 10 communes du territoire, le service hygiène de la Mairie de Saint-Nazaire, l’Agence Régionale de Santé, les partenaires de la CARENE dans le cadre du dispositif général ECORENOVE CARENE (diagnostiqueur thermique, ergothérapeutes, SOLIHA, ADIL…), la DDTM, le CLIC, la CAF, le Département (CMS), suite à une démarche spontanée du ménage. Ces donneurs d’alerte rempliront une fiche de repérage pour signaler une situation. Cette fiche sera ensuite transmise à la CARENE pour analyse et choix de la prestation à demander pour accompagner au mieux le ménage en fonction des problèmes identifiés.

Une opération de repérage avec La Poste permettra d’aller vers les ménages en potentielle situation de précarité énergétique, sur la base de critères et de périmètres établis. Le facteur disposera d’un questionnaire lui permettant de vérifier si le ménage se trouve en situation de précarité énergétique et de lui proposer la visite du technicien conseil pour diagnostic.

Des animations dans les communes seront organisées par les coordonnateurs du dispositif, des ateliers Eco-gestes… en direction des publics en précarité énergétique accompagnés par les CCAS.

Et enfin, une communication « grand public » sera lancée après l’expérimentation avec La Poste.

Quelles prestations pour le ménage ?

Une visite gratuite au domicile de chaque ménage repéré, avec prise en compte des besoins spécifiques à chaque situation et des pistes pour améliorer la situation de façon rapide et concrète mais aussi dans le temps avec le suivi post-visite proposé. Le technicien conseil en charge des visites informera les ménages sur les gestes simples permettant de réduire les factures et d’améliorer son confort et lui remettra et installera un kit de petits matériels (mousseurs, sablier de douche…). Il sensibilisera également le ménage à la thématique de la Qualité de l’Air Intérieur et remettra à l’issue de sa visite un guide récapitulant les gestes les plus simples.

Suite à chaque visite, le technicien conseil établira son diagnostic et le soumettra pour validation à un travailleur social. Ils discuteront ensemble de l’orientation et des suites à donner à chaque situation. Le travailleur social, dans son rôle de coordonnateur, fera le lien nécessaire auprès des partenaires pour solliciter leur intervention.

Les partenaires du pôle, en plus de leur rôle de donneurs d’alerte, auront ce rôle d’accompagnement suite à la visite en fonction des besoins identifiés, chacun pour sa thématique (les CCAS, les CMS, la CAF et le CLIC pour le suivi social, l’ADIL pour les aspects juridiques, le service Amélioration de l’Habitat pour l’accompagnement aux travaux…).

Le coordonnateur aura en charge le suivi des situations, en vérifiant la bonne prise en charge par chaque partenaire mobilisé, devra faire le reporting de toutes les situations auprès de la coordonnatrice du pôle mal logement CARENE, et participera au pôle mal logement CARENE pour discuter des situations. Une réunion trimestrielle du pôle mal logement a lieu dans les locaux de la CARENE en présence de l’ensemble des partenaires mobilisés et permettra le recensement et le suivi de toutes les situations repérées.

Quelle structuration envisagée ?

La structuration du réseau existant va permettre d’aller vers des partenaires nouveaux, à mobiliser pour une meilleure réussite du projet : le Département pour assoir un partenariat sur ce dispositif et partager une culture commune d’accompagnement social, les personnels médicaux, les acteurs de l’aide à domicile (via le CLIC notamment), les bailleurs, les médiateurs…Le coordonnateur aura pour missions de développer ces partenariats nouveaux, en intégrant tous les acteurs susceptibles, de par leur métier, d’être confronté à cette thématique de la précarité énergétique.

L’implication de tous les partenaires dans le suivi des situations, une bonne coordination pour s’assurer du traitement de chaque situation et une bonne communication pour faire connaitre le dispositif et donner envie aux ménages de venir vers ce dispositif sont les clés de réussite de ce projet.

Collaboration officialisée entre la CARENE et le CCAS de Saint Nazaire

4 août 2017

La convention de partenariat entre la CARENE et le CCAS de Saint Nazaire est signée !

Les agents du CCAS de Saint-Nazaire sont mobilisés et leur formation a débuté le 22 mai 2017.

Prochaine étape : la signature de la convention avec La Poste pour lancer le repérage terrain et les premières visites à domicile.